Magnum institute

Le profil des étudiants de Magnum

Pour qui ?

Quel profil pour MAGNUM ?

L’étudiant de MAGNUM INSTITUTE est formé pour avoir une double compétence. Il est expert sur le marché du vins et des spiritueux et sur les techniques de marketing du vin.

La pédagogie à l’international lui permet de comprendre les différents enjeux culturels et de s’adapter aux marchés.

Du fait de sa compétence dans le numérique et le digital, il est à-même de mettre en place des stratégies de développement commercial.

Magnum (n.m) : Un profil à compétences culturelles et techniques

Quel est le profil d’un étudiant en vin ?

En France, 2e pays producteur de vin au monde, les filières vinicoles sont attractives, rentables et attirent chaque année de plus en plus de jeunes ou d’actifs en reconversion.

Le vin français ce sont des milliards d’euros d’import/export et plus de 550 000 professionnels directs ou indirects : les possibilités de métier dans le secteur du vin et les formations associées sont donc très larges. Le profil d’un étudiant en vin dépend de la profession qu’il souhaite exercer.

Voici donc les principaux métiers du monde du vin, de la terre à la table en passant par le commerce marketing ainsi que leur profil d’étudiant idéal.

Vous êtes attiré(e) par le secteur des vins et spiritueux ?

Le profil d’un étudiant en vin : les métiers de la production

Le vigneron

Le vigneron suit le processus de production au complet, de la culture à la commercialisation du vin. C’est un agriculteur spécialisé qui a une connaissance parfaite de la vigne, du terroir, des cépages et des méthodes de productions ainsi que de vinification. Il a comme missions principales d’entretenir la vigne et les sols au fil des saisons et des années, de récolter le raisin au moment des vendanges, de transformer le raisin et de commercialiser son vin.

Le profil d’un étudiant en vin
pour être vigneron

L’étudiant peut devenir vigneron en suivant une formation accessible à partir de bac à bac +5, par exemple un BTSA Viticulture Œnologie (VO). Vigneron est un métier d’extérieur et d’intérieur, physique et très complet. L’étudiant vigneron doit être ouvert et avoir le sens du contact, car il sera amené à travailler avec les ouvriers, les clients, les cavistes, les maîtres de chai et les œnologues. Comme toute personne qui travaille la terre, il doit être passionné et incollable sur les méthodes d’élaboration du vin, sur les sols et les cépages. Enfin, il doit faire preuve de patience, de rigueur et de délicatesse pour produire le meilleur vin possible.

L’œnologue

L’œnologue a de grandes connaissances techniques, scientifiques et juridiques sur le vin et cela lui permet de travailler directement dans les domaines viticoles, d’avoir un rôle de consultant externe ou encore d’intégrer un laboratoire de recherches ou une coopérative.

L’œnologue va conseiller le vigneron sur les cépages et la culture du raisin, mais il va également contrôler la fermentation et l’étape de vinification. Il peut ensuite accompagner la commercialisation des vins AOP ou, s’il a suivi une formation de commerce international des vins, il peut les vendre à l’étranger.

Le profil d’un étudiant en vin
pour être œnologue

Le futur œnologue peut se former en formation initiale et accessible à tous les étudiants titulaires d’une licence professionnelle dans le domaine des sciences chimiques ou biochimiques, biologiques ou agronomiques ou alors d’un diplôme de niveau d’études supérieures.

C’est le métier qui demande le plus de connaissances scientifiques. L’œnologue est un expert des vignes et du vin, il a une connaissance parfaite des cépages, des terroirs, des sols, des méthodes de fermentation et de vinification, car son but est de conseiller au mieux le vigneron pour créer le meilleur vin. L’étudiant en œnologie doit avoir un bon sens du contact, car il aura plus tard une relation étroite avec les producteurs, les fournisseurs, les clients, les négociants, etc. Enfin, il doit faire preuve de sang-froid et de maîtrise, car c’est lui qui sera un jour responsable de la production du vin et de millions de bouteilles.

Le maître de chai

Le maître de chai est le spécialiste de l’élaboration du vin, de la réception du raisin à la mise en bouteille. C’est lui qui a la charge de faire respecter les règles de sécurité et d’hygiène. Il est incollable sur les techniques d’élevage du vin et de vinification. Le maître de chai travaille avec l’œnologue et avec le caviste afin d’élaborer le meilleur vin. Il peut travailler sur une exploitation, dans une cave coopérative ou faire partie d’un groupement de producteurs.

Le profil d’un étudiant en vin
pour être maître de chai

Le maître de chai gère la cave et la vinification de A à Z, toute personne souhaitant accéder à cette profession doit donc connaître sur le bout des doigts toutes les techniques d’élevage et de vinification. Être rigoureux et soigné sont aussi des qualités requises pour respecter et faire respecter les règles d’hygiène. Enfin, le maître de chai doit être une personne réactive et avoir un esprit d’initiative développé pour être capable de réagir en cas de défaut dans le vin. Du point de vue de l’évolution, vous serez surpris de découvrir la diversité des débouchés du parcours de maître chai.

Vous êtes attiré(e) par le secteur des vins et spiritueux ?

Le profil d’un étudiant en vin : les métiers du commerce

Le sommelier

Le sommelier a un palais et un nez extraordinaire. Les vins, les champagnes et les liqueurs n’ont pas de secrets pour lui. Il connaît l’année, la région et le producteur de chaque bouteille qui compose la cave et il peut ainsi parfaitement conseiller les clients. Il travaille généralement dans les restaurants gastronomiques dans lesquels il a la charge de la carte des vins et des stocks. Il est aussi amené à collaborer avec le chef de cuisine pour l’élaboration des menus pour un bon accord mets et vins.

Le profil d’un étudiant en vin
pour être sommelier

Il est possible de se préparer au métier de sommelier par le biais de plusieurs diplômes en initial ou en suivant une formation continue en choisissant le CQP serveur en restauration et se spécialiser dans le monde du vin. Pour une meilleure qualification, il est possible de faire un mastère spécialisé commerce international des vins et spiritueux (MS CIVS).

De nombreuses qualités sont attendues de l’étudiant qui souhaite intégrer une formation de sommelier. Tout d’abord, il doit avoir un odorat et un goût développés ainsi qu’un palais affuter pour discerner les différents millésimes. Il doit aussi faire preuve d’une grande curiosité et d’un intérêt marqué pour les nouveautés et les dernières tendances du monde du vin. Parler plusieurs langues est également un avantage, car le sommelier peut être amené à côtoyer une clientèle étrangère.

Le caviste

Le caviste a une boutique de vin, c’est un commerçant généralement indépendant. Il est en contact avec les producteurs ou les négociants, il sélectionne les références pour approvisionner son magasin, il accueille et conseille les clients, mais de plus, il gère aussi la partie administrative (comptabilité, gestion, etc.). Il fait également office de sommelier pour aider ses clients à choisir la bouteille la plus adaptée à leur repas. Il doit donc connaître toutes les bouteilles qu’il vend, leur producteur, leur goût, leurs arômes et leur année.

Le profil d’un étudiant en vin
pour être caviste

Les directeurs d’écoles vous diront : « intégrer notre bachelor vente et négociation est la meilleure option », mais tout étudiant trouvera de très nombreuses formations dans le domaine de la vente ou de l’œnologie pour devenir caviste. Il existe aussi des programmes spécifiques comme la formation unique Wine Management qui s’adresse aux entrepreneurs souhaitant ouvrir une cave. Il va de soi que l’étudiant cherchant à devenir caviste doit avoir la fibre commerciale, un sens du contact développé et un bon relationnel. Il doit également être passionné par la vigne et le vin ainsi que par l’histoire de chaque bouteille.